L’ATMOSPHÈRE DES PLANÈTES




Sur ce sujet, Maître Pasteur a dit ceci:

« La race atlante avait un corps beaucoup plus résistant que la race d’aujourd’hui, ce qui permettait à l’homme de supporter les rayons du soleil qu’à cette époque-là brillaient beaucoup plus fort sur la superficie de la Terre, car la planète ne disposait pas encore de toutes les couches d’atmosphère qu’on lui connaît aujourd’hui. Et c’est pour cette raison qu’il fallait des peaux très foncées.

Les races se sont éclaircies petit à petit et certaines races se sont même blanchies tout simplement parce que l’atmosphère a formé de plus en plus de couches de protection.

Et ce processus d’augmentation de l’atmosphère continuera, ce qui provoquera que l’homme dans un futur encore très lointain ira de plus en plus vers une totale transparence. Avec les millions d’années c’est ce qui se passera.

L’atmosphère de la Terre se densifiera de plus en plus, ce qui empêchera que la plupart des rayons du soleil puissent taper directement sur tout ce qui vit à la surface de la planète.

Et en augmentant et en se densifiant de plus en plus, il arrivera un jour où cette atmosphère atteindra un seuil de cristallisation tel que cela aura l’effet non plus protecteur mais destructeur, comme c’est le cas de Vénus par exemple.


(L'atmosphère de Vénus est si dense qu'elle empêche les rayons du soleil d'atteindre sa surface, et également elle produit une pression qui est 90 fois plus grande que la pression qui existe sur la surface de la Terre, c'est-à-dire qu'une personne pèserait 90 fois plus sur Vénus, l'équivalent à se trouver un kilomètre sous l'océan !!!

Et en plus l'atmosphère de Vénus se compose à 95% de dioxyde de carbone, ce qui occasionne un effet de serre extrême qui combinée avec l’activité volcanique de la planète fait que la température sur Vénus soit en moyenne de 460°C ; tandis que le plomb fond à 327°C...)



Mais je vous rassure qu’une planète n’entre pas dans ce cycle de disparition de la vie physique qu’au moment où l’humanité n’a plus besoin de venir dans la réincarnation physique et peut désormais vivre totalement sur le plan éthérique ou spirituel pour les plus évolués. Ce qui veut dire que l’humanité ne souffre pas de cette destruction.

L’humanité aura alors depuis longtemps dépassé l’incarnation car elle ne trouvera plus aucun intérêt et il n’y aura plus aucune raison, il n’y aura plus que quelques rares animaux d’ailleurs pas très contents d’être tous seuls sur le plan physique. Peut-être quelques végétaux, les derniers, ceux qui n’auront pas réussi une complète transformation et qui n’auront pas pu suivre à l’humanité dans son étape supérieure d’expression.

(Dans une autre conférence Pastor a mentionné que les Vénusiens se trouvent dans une étape supérieure puisque la plupart d’entre eux habitent dans le plan mental.)


Et voilà que petit à petit l’atmosphère va se resserrer, va se densifier et priver finalement de toute possibilité de vie physique. Ce qui fait que l’expression de la vie physique dans la planète va progressivement s’amoindrir jusqu'à finalement disparaître.

Et comme il n’y aura plus de vie physique, il n’y aura à ce moment donné plus rien pour entretenir l’atmosphère, ce qui provoquera que l’atmosphère va se dissoudre dans l’espace, comme c’est le cas de Mercure. »


(Conférence du 6.06.93)






OBSERVATIONS

Il est intéressant de constater que ce que dit Pastor correspond à ce que dit la Théosophie, puisque l'enseignement théosophique explique que l'évolution des planètes se déroule à travers sept rondes (voir lien).

Et actuellement la Terre se trouve au milieu de sa quatrième ronde, tandis que Vénus est dans sa sixième ronde et Mercure est sur le point de commencer sa septième ronde.

Et d’autre part Mars est en train de se prépare pour commencer sa quatrième ronde, et curieusement l'atmosphère de Mars est beaucoup plus faible que l'atmosphère de la Terre (puisque la pression atmosphérique de Mars est environ 100 fois plus petite que celle de la Terre).



Et la science affirme que l'atmosphère primitive de la Terre était très mince.

~ * ~

Et tout cela me fait considérer qu'en général l'atmosphère des planètes doit commencer étant très fine et progressivement elle augmente au fur et à mesure que la vie qui s'y déroule sur cette planète se développe, jusqu'à ce que finalement cette densification de l'atmosphère rende la vie physique impossible sur la planète, mais à ce moment les royaumes qui habitent la planète se seront sublimés et vivront dans les plans supérieurs d’existence.

Et finalement, dans la dernière étape de l'évolution de la planète, l'atmosphère se dissout dans l'espace, et dans le plan physique il ne reste que le «squelette» de la planète, tandis que toute la vie qui s'est développée à sa surface a été spiritualisée.

Et évidemment, ceci est en ce qui concerne les planètes rocheuses, tandis que les planètes gazeuses restent encore un mystère pour moi (quoique nous pourrions spéculer qu'un processus similaire peut également se produire en elles).

Et nous devons également garder à l'esprit que très probablement l'atmosphère peut varier considérablement pendant les périodes de repos entre chaque ronde, lorsque la vie disparaît temporairement de la planète.

Et finalement, Maître Kuthumi a souligné que chaque règle a ses nombreuses exceptions, donc il doit sûrement y avoir beaucoup de rares cas dans l'Univers qui ne correspondent pas à cette règle générale.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire